La van life : une liberté règlementée

Tout comme son cousin le camping-car, le van aménagé fait l’objet de règles juridiques incontournables. Il est donc nécessaire d’en prendre connaissance avant de prendre la route. Mais pas de panique, on vous livre tous nos conseils ! Voici les règles d'or pour un road trip en van réussi...

Règle n°1 : Le stationnement, avec soin tu choisiras

Même s’il est tentant de se garer où bon nous semble, il convient de respecter les règles du stationnement hors camping ou aire d’accueil : 

  • La durée maximale de stationnement sur la même place et sur la voie publique est de 7 jours. 
  • Il est autorisé de dormir dans son van hors camping, mais le stationnement ne doit pas être gênant.
  • Il est important de faire la différence entre « stationner » et « camper ». Pour être considéré en stationnement, le van doit être sans cale, le toit rabaissé et aucun équipement ne doit être installé en extérieur. 
  • Attention aux zones touristiques, et notamment aux littoraux ! Ces zones font l’objet de contraintes de stationnement importantes et parfois abusives. Soyez vigilants 
  • Attention également aux barres de parking de plus en plus fréquentes. Celles-ci peuvent mesurer entre 2m et 1.9m.

Règle n°2 : Où camper, tu anticiperas

Nous avons la chance de connaître une époque où les espaces d’accueil pour camping-cars et vans se multiplient et proposent des services adaptés aux besoins des adeptes de la van life (équipement de vidange, accès à l’eau, etc.)

Pour trouver et anticiper son lieu de camp, plusieurs ressources sont à notre disposition : 

Règle n°3 : Le poids du van, tu surveilleras

Tout comme n'importe quel véhicule, le van est concerné par le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge). Celui-ci est indiqué sur la carte grise à la section F.2.

Si la masse autorisée est dépasse, des sanctions et contraventions peuvent vous être appliquées. Il y a également des risques pour votre sécurité : risques de glissades ou sorties de route, modification des capacités de freinage, etc. 

Mais du coup, comment savoir lorsque l'on dépasse les limites ?

Pour connaître la charge que votre van est en capacité de supporter, il vous faudra calculer le C.U (Charge Utile). Pour ce faire, il suffit de soustraire le PTAC du poids à vide de votre véhicule (P.V indiqué dans la G de la carte grise).

Pour résumer : Poids Total Autorisé en Charge - Poids à vide = Charge Utile

Une fois cette charge connue, vous saurez comment ajuster vos aménagements, votre chargement en effets personnels et la quantité de souvenirs que vous pouvez ramener de vos road trips ;) 

Vous souhaitez plus de conseils concernant l'optimisation du rangement de votre véhicule ?

Rendez-vous sur cet article en cliquant ICI !

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour le moment

Nouveau commentaire

Laisser un commentaire

Produit ajouté aux favoris
Produit ajouter au comparateur.